Durandal sur la lettre d’opinion de La Voix de l’Est.

Apeurant. Ce monsieur dit vraiment n’importe quoi : « La construction identitaire des gays et des lesbiennes n’est pas prise en compte. »Ce n’est pas sur une anomalie statistique (2% de la population) que la discipline de la sociologie doit se baser. »Ce courant affirme que les différences sexuelles n’ont en soi aucune valeur. »C’est plutôt le féminisme, le lobby gay et la nébuleuse genre-iste qui nie la réalité de la différence sexuelle, en voulant normaliser les comportements, les rapports, les statuts et les rôles hommes-femmes.

« à la naissance la fille s’inscrit dans une structure patriarcale qui hiérarchise sa position identitaire. Ce n’est donc pas la différence qui donne la hiérarchie, mais la hiérarchie qui crée la différence. »

Absurde. Sans même invoquer la loi divine (révélée par Dieu), on peut faire appel à la loi naturelle (qui est cependant créée par Dieu) : c’est la biologie qui dicte la « structure patriarcale ». Mettez des féministes et des genre-istes sur une île, sans préservatifs et sans pilules contraceptives, et vous verrez que pour survivre leur micro-société deviendra inévitablement « patriarcale ». C’est seulement un mauvais usage de la technologie qui nous a permis de renverser l’ordre naturel et de fantasmer sur le genre.

Durandal

 

Cette entrée a été publiée dans Collaborateurs, Commentaires Médiatiques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.